Des études inspirantes au Kamouraska

Choisir le Cégep de La Pocatière ou l’ITA, campus de La Pocatière pour réaliser ses études collégiales, c’est choisir beaucoup plus qu’une institution. C’est choisir d’étudier dans un environnement à caractère humain où le territoire du Kamouraska devient le prolongement de la classe d’école, et ce, pour de nombreux programmes. C’est choisir un endroit où l’innovation est omniprésente et contribue au succès de tes études.


0
Institutions collégiales
0
Programmes exclusifs au Cégep
0
Ans d’enseignement agricole à l’ITA
0
% de taux de réussite au Cégep
0
4e rang canadien pour la recherche appliquée
0
Programmes d'études professionnelles


Cégep - Technologie du génie physique

Technologie du génie physique est l’un des cinq programmes d’études exclusifs au Cégep de La Pocatière. Imagine réaliser tes études dans un milieu où la technologie est omniprésente : 3 Centres collégiaux de transfert de technologie, Bombardier Transport et de nombreux manufacturiers spécialisés en solutions industrielles.

Des images pour vous inspirer


ITA – Unité de production laitière biologique

Des nouvelles du Kamouraska

Oops...
Slider with alias nouvaccueil not found.

Saviez-vous que…

Soleil Pas besoin d’aller loin pour contempler les beautés de la nature. Authentik Canada, classe au 1er rang les couchers de soleil de Kamouraska dans son Top 10. Le magazine National Geographic classait au 2e rang mondial les couchers de soleil du Bas-Saint-Laurent, derrière ceux d’Hawaï. Les plus beaux couchers de soleil au Canada Mont-Carmel Si Mont-Carmel était un pays, ce serait le 197e plus grand au monde sur 225. Plus grande municipalité du Kamouraska avec ses 435 kilomètres carrés, Mont-Carmel est situé à flanc de montagne dans un décor naturel aux panoramas saisissant. Municipalité du Haut-Pays de Kamouraska, Mont-Carmel est à moins de cinq kilomètres de l’autoroute. La municipalité de Mont-Carmel, un pays en soi Trafic Les usagers de la route sont comblés au Kamouraska. Le réseau routier comprend l’autoroute 20 qui traverse le territoire d’est en ouest, ainsi que les routes principales 132 et 230. En plus, avec seulement trois feux de circulation, les trois à La Pocatière, on peut être jaloux des Kamouraskois qui ne connaissent pas les bouchons de circulation sauf… lors du passage du train. Sans trafic, sans bouchons de circulation Agroalim On y retrouve la chaîne complète agricole, partant de la formation (ITA), de la production (409 fermes - le plus haut total du Bas-St-Laurent), l’innovation et la transformation (CDBQ), ainsi que la commercialisation. Cette chaîne est un moteur de développement. Le Kamouraska - Berceau de l’agroalimentaire au Canada Haut-Pays Initié en 2011, le Parc régional du Haut-Pays de Kamouraska a pour mission de valoriser les actions de développement économiques, touristiques, récréatives, culturelles et énergétiques des sept municipalités situées sur le plateau : Saint-Onésime d’Ixworth, Saint-Gabriel-Lalemant, Mont-Carmel, Saint-Bruno-de-Kamouraska, Sainte-Hélène, Saint-Joseph-de-Kamouraska et Saint-Alexandre-de-Kamouraska. Mise en valeur du haut-pays de Kamouraska Anguille Pour aller se reproduire dans la Mer des Sargasses, l’anguille remonte le fleuve St-Laurent et s’arrête à la hauteur du littoral du Kamouraska, en octobre, pour s’adapter à l’eau salée. Huit pêcheurs installent leurs longs filets selon des techniques ancestrales. Les visiteurs peuvent voir les installations pendant tout l’été. La pêche à l’anguille toujours populaire au Kamouraska Berceau Le Kamouraska est le berceau de plus d’une vingtaine de familles souches. C’est un territoire riche en histoire où l’on retrouve, à La Pocatière, un centre d’archives régional. Rivière-Ouelle qui fêtera ses 350 ans en 2022, Kamouraska et Saint-André sont trois des municipalités qui accueillent le plus de touristes intéressés par leurs ancêtres. Sur la photo, le Berceau de Kamouraska, un parc commémoratif.  Berceau de nombreuses familles souches Paysage L’accessibilité et la vue panoramique qu’offrent les paysages disposés en une succession de terrasses sont indéniablement appréciés du point de vue touristique. Mais avant tout, le paysage est largement façonné par l’agriculture. La plaine et les terrasses du piedmont forment un immense tapis de verdure ponctué de collines rocheuses, de hameaux et de villages. Un paysage disposé en terrasses Cabouron Au Kamouraska, les monadnocks constituent un repère visuel bien de chez nous. Unique et reconnus depuis des siècles, le paysage constitue sans l’ombre d’un doute notre principal atout de territoire. En somme, le Kamouraska détient sa propre signature paysagère. Les monadnocks : un repère visuel unique